A R C H I P E L    des    C O M O R E S

                                                        
                      GRANDE-COMORE
              ANJOUAN                       MOHELI                           MAYOTTE

JOURNEE CULTURELLE DE L'AOFFRAC : SAMEDI 23 AVRIL 2011 à 14H / CENTRE ANIMATION DE HAUT - FLOIRAC

 

Quand en 1500 le Portugais VASCO DE GAMA, à la recherche de la route des Indes, franchit les limites du continent africain et découvre l’Océan indien, il n’arrive pas dans un monde inhabité. Situé dans l’Océan Indien, à l’entrée nord du Canal du Mozambique, à 8500 km de la métropole, à 750 km de la côte Sud-Est de l’Afrique et à 500 km de la côte  Nord-Ouest de Madagascar, l’Archipel des Comores se compose de quatre îles suivantes (en cliquant sur le nom vous pourrez accéder à une présentation de l' île de votre choix).


.


Grande-Comore
 : " Ngazidja "
Anjouan :              " Ndzuani "
Mohéli :                " Mwali "
Mayotte :              " Maoré "

Moroni , capitale  des Comores est située sur l' île de la Grande-Comore



  S U P E R F I C I E  


L’archipel s’étend sur un domaine maritime de 250 km est/ouest et sur 200 km  nord/sud.
Les Comores représentent une superficie totale de 2234 km² ( un quart de la Corse) répartie comme suit :

Grande-Comore
    1146 km²
Anjouan                   424 km²
Mohéli                     290 km²
Mayotte                  374 km²
            

  P O P U L A T I O N  

La population des Comores est estimée à 875 000 habitants répartis de la façon suivante :

Grande-Comore :  350 000
Anjouan :
               300 000
Mohéli :
                  40 000
Mayotte  :              185 000

Leur position géographique a fait des Comores un carrefour entre le monde arabe, l’Afrique noire et le reste de l’océan indien.  Les Comoriens   sont d’origine Bantou, peuple d’Afrique de l’Est. L’immigration, aux cours des siècles, des divers peuples comme les Malgaches, les Arabes, Chiraziens et mélano-indonésiens vers les  îles, a fait des Comores un lieu de métissage. C’est pourquoi il n’existe pas à proprement parler un type comorien mais tout un spectre de métissage.


  R E L I E F  

Les îles Comores sont d’origine volcanique et c’est en Grande-Comore que se trouve le volcan Karthala (2361 mètres d’altitude) encore en activité et qui possède le plus grand cratère du monde ( 3 à 8 km de diamètre).
D’ailleurs, « les Iles Comores » est la traduction française de «  Djazaïr al Qamar » c’est-à-dire les Iles de la Lune, nom donné par les géographes arabes du Moyen-Age. En effet, les premiers marins arabes arrivés dans l’archipel furent étonnés par l’aspect lunaire du paysage dû à la présence de lave pétrifiée sur les plages de sable blanc.

Il est à noter que la superficie de la Grande-Comore est supérieure à celle des trois autres îles réunies d’où le nom de Grande-Comore.
Toutes les îles sont alimentées par des rivières sauf la Grande-Comore car ses sols volcaniques sont extrêmement poreux et il n’y a donc aucun ruissellement superficiel.
Ainsi toute l’eau s’infiltre instantanément mais il existe quelques nappes d’eau douce qui sont pompées. Anjouan est la plus favorisée des trois îles car deux tiers des rivières de l’archipel y coulent.

 SUITE